05.04.2018

Information du président 2/2018

 

Mesdames, Messieurs,

Par la présente, nous informons les organisations partenaires et les personnes importantes de notre réseau des activités et projets d'IGS en cours.

Nous vous souhaitons une enrichissante lecture.

Thomas Frick
thomas.frick@igs-ch.ch

 

Alliance pour des marchés publics progressistes

L'IGS s'engage

En sa qualité de membre de l'alliance pour des marchés publics progressistes (AMPP), l'IGS s'engage en faveur d'une pratique de soumissions transparente et correcte, tout particulièrement en matière de prestations de services à caractère intellectuel. Il s'agit entre autres de faire la distinction entre les différents types d'approvisionnement : un projet de planification ne peut pas être traité de la même façon qu'une simple fourniture de matériaux. La possibilité doit exister de procéder à des approvisionnements dont le prix ne fait pas partie des critères d'adjudication.

Une approche différenciée au début d'un processus d'approvisionnement permet d'éviter ce problème ; un appel d'offres de qualité permet de maintenir le savoir-faire en Suisse et de renforcer les branches dans leur ensemble. 

Etat actuel des travaux parlementaires

L'IGS est très satisfaite des résultats parfaitement réjouissants des délibérations de la commission de l'économie et des redevances du conseil national (CER-N), relatives à la loi sur les marchés publics. Extrait du communiqué de presse du 31.01.18 :

  • Par 23 voix contre 0 et 2 abstentions, la commission décide de maintenir la plausibilisation des offres parmi les critères d'attribution (art. 29)
  • Les offres de dumping évidentes doivent faire l'objet d'un examen (art. 38) : 16 voix contre 6 et 2 abstentions Extrait du communiqué de presse du 28.03.18 :
  • L'article 29, alinéa 1 propose d’adopter une disposition prévoyant qu’outre le prix et la qualité de la prestation, l’adjudicateur prenne impérativement en considération les critères de la plausibilité de l’offre et de la fiabilité du prix
  • Il a été décidé de donner suite à la proposition de réexamen au sujet de l’article 41 visant à retenir "l’offre la plus avantageuse". Ce faisant, tous les critères d'adjudication mentionnés à l'article 29, alinéa 1 seront retenus et non seulement le meilleur rapport prix-prestations.
  • Il est prévu de supprimer la restriction du principe de transparence proposée par le Conseil fédéral.
 
 

Un bon exemple pour illustrer un approvisionnement réussi

En août 2017, les CFF ont procédé à un appel d'offres par l'intermédiaire de SIMAP, relatif aux contrats-cadres en matière de travaux de mensuration et de surveillance. La soumission portait sur 8 lots. Les groupements de planificateurs ont été expressément admis.    

Les critères de sélection définis étaient une capacité suffisante en termes d'organisation et de performance technique et un ratio jugé approprié entre la valeur annuelle de la commande et le chiffre d'affaires annuel (30 % au maximum) dans le domaine de la mensuration. Les critères d'adjudication étaient : 

  • la qualification requise pour chaque personne clé (70 %)
  • le prix (30 %)

Les adjudications ont été publiées le 30 janvier 2018 :
83 offres ont été soumises pour les 8 lots. Les soumissions retenues provenaient exclusivement d'entreprises de planification suisses ayant remis leurs offres, seules ou en formant des groupements. Pour certains lots, la différence de prix allait de 100 % (offre la meilleur marché) à plus de 200 % (offre la plus onéreuse).
Le cahier des charges était rédigé de manière pertinente et claire. Le délai à disposition pour obtenir des précisions par rapport à la documentation était de 2 semaines, celui pour la remise des offres était de 6 semaines.  

Nous constatons avec satisfaction que la qualité de nos prestations compte de plus en plus en matière d'approvisionnements. Nous félicitons les CFF de leur approche et nous espérons que d'autres maîtres de l'ouvrage s'inspirent de cet exemple de soumissions !

 
 

Engagez-vous aussi

Il est prévu que cette affaire (17.019) sera traitée par le conseil national durant sa session d'été.

L'IGS ne cessera de faire valoir ses préoccupations avec l'insistance nécessaire au sein de l'Alliance et elle continuera à suivre cette affaire dans le meilleur intérêt de ses membres.

Soutenez l'AMPP !

 

GEOSummit 2018 - Le programme du congrès est en ligne!

L'IGS est membre de l'association GEOSummit et contribue intensément aux réflexions sur les questions d'avenir dans le cadre du prochain GEOSummit 2018.

Le comité du GEOSummit a informé sur le programme du congrès comme de suite:

 
 
 
 
 
 

C'est avec plaisir que nous vous présentons le programme du congrès. Celui-ci, composé des sessions plénières, de 10 ateliers de travail le premier jour et de 16 blocs de présentation (tracks) en parallèle comprenant plus de 60 exposés durant la deuxième et la troisième journée est disponible en ligne, dès à présent. 

STEFAN STAHL et MARCO ZBINDEN de FutureNow! forment le tandem d'animateurs du congrès de cette année.   

Nous avons pu engager JOËL-LUC CACHELIN, dr ès sc., en tant que keynote speaker pour mercredi, 6 juin; il est l'un des maîtres à penser qui fait référence en Suisse en matière de numérisation. Son exposé aura pour sujet l'espace numérique. Les orateurs ci-après feront des tendances numériques et de leur influence sur la branche géo un thème de discussion :

  • Nicolas Bürer, directeur de digitalswitzerland : il parlera de l'action nationale en faveur de la transformation numérique de la Suisse ;
  • Jed Sundwall, directeur du programme global Open Data d'Amazon Web Services (AWS) ; il parlera de la démocratisation de Big Data ;
  • Bruno Spicher, directeur de réassurance d'Allianz Suisse : il parlera des géoinformations en tant que matière première pour l'économie  

Jeudi 7 juin, l'aventurière EVELYNE BINSACK nous fera part de sa keynote captivante ayant pour thème "Celui qui ose peut perdre, celui qui n'ose pas a déjà perdu". Elle sera suivie d'autres orateurs, dont REINHARD HABBEL, ancien porte-parole du groupement allemand des villes et des communes ; son discours traitera du pouvoir des géodonnées pour la politique.     

Les exposés spécialisés ont été regroupés au sein de 16 blocs de présentations thématiques, ils se tiendront mercredi durant l'après-midi et jeudi matin et après-midi. Les exposés des blocs de présentation seront complétés au fur et à mesure durant les semaines à venir.     

Le GEOSummit prendra fin jeudi par une session plénière à laquelle seront conviés tous les visiteuses et visiteurs de l'exposition et tous les exposants. Il s'agira de maintenir l'élan du GEOSummit 2018 pour les activités futures de la branche !   

Confirmez maintenant votre participation !